Des livres pour changer de vie

Désencombrement ultime, shopping spirituel et déclic littéraire – Les 3 livres qui ont changé ma vie

Eh oui, avant d’être édité et de devenir écrivain, un auteur est d’abord un lecteur. Pour changer un peu de mes astuces d’écriture, voici une petite sélection de 3 livres incontournables qui ont (chacun à leur manière) induit un changement de vie chez moi. Car, oui, certains livres peuvent vous faire changer de vie. Promis, il n’y a pas d’embrouille et je ne vais pas vous faire ici ma promotion d’écrivain, en présentant mes romans. On va rester soft (en vrai, ils pourraient peut-être changer votre vie, ou bien servir à caler une armoire, ce qui n’est pas négligeable). 3 livres, donc, dont je ne suis pas l’auteur. Même si l’un d’entre eux a massivement contribué à ce que moi aussi, j’ose un jour écrire un livre

 

1. Un guide pratique pour commencer à changer de vie : L’art du désencombrement

 

Quand on parle de désencombrement, on pense souvent à l’aspect matériel des choses. Et L’art du désencombrement n’est pas avare de conseils en la matière. Les nombreuses astuces qu’il fournit vous aideront déjà à changer certaines choses dans votre vie.
Il va de soi que l’on pense mieux lorsque l’on ne butte pas au quotidien sur un amoncellement d’objets et de meubles. Ceux qui mènent une activité intellectuelle (telle que l’écriture d’un livre) en savent quelque chose.

 

Je m’étais tournée vers ce livre pour des raisons pratiques. Comme certain(e)s ont, quelques années plus tard, dévoré La magie du rangement de Marie Kondo. Cependant, je ne m’attendais absolument pas à ce que ce livre, que je prenais plus pour un guide pratique que pour un manuel de développement personnel, m’amène à me poser de vraies questions sur ce qui encombrait ma vie, au fond.

Là où j’ai vraiment pris une « claque » c’est en comprenant à quel point le désencombrement devait également (surtout) se faire dans toutes les sphères de ma vie.

J’ai lu ce livre en 2009 (oui, ça date un peu). Et il ne se passe pas une semaine sans qu’il ne revienne me travailler.

 

2 leçons apprises grâce à L’art du désencombrement (en plus de toutes les astuces pour vider son intérieur) :L'art du désencombrement

– Le ménage doit être fait partout où cela est possible : vie professionnelle, environnement familial, cercle social… Désencombrement à tous les étages !

– Tout cela est une question d’énergie (grande découverte pour moi, cette histoire d’énergie) : à partir du moment où l’on butte sur quelque chose (que ça soit physique ou psychologique), alors il faut trouver le moyen de laisser l’énergie circuler de nouveau. C’est vital.

 

L’art du désencombrement : Se libérer de l’inutile pour vivre plus léger. Alice Le Guiffrant et Laurence Paré. Jouvence Éditions.

 

2. Un récit autobiographique pour réfléchir au sens de sa vie : Journal intime d’un touriste du bonheur

 

Promis, je n’avais pas pensé à cette transition en débutant la rédaction de cet article. Et pourtant, ça me saute aux yeux au moment où j’écris ces lignes. Eh oui, après avoir désencombré sa maison, ses pensées, sa vie… À quoi cela laisse-t-il la place ?

C’est un peu la question que s’est posé Jonathan Lehmann, l’auteur de Journal intime d’un touriste du bonheur. Ancien trader à Wall Street, accro aux drogues, à la malbouffe, aux interactions virtuelles… Il décide un jour de faire le ménage dans sa vie et de partir à la recherche du bonheur. Vaste programme.

 

Journal intime d’un touriste du bonheur est le récit autobiographique d’une expérience qu’il a menée pendant 3 mois. Un voyage en Inde où il écume les ashrams (des plus drastiques aux plus excentriques). 3 mois durant lesquels, l’auteur essaie « des trucs ».

Méditation pendant 10 heures par jour, silence absolu, câlin magique, sexe tantrique (oui, oui), scan corporel, etc. Il fait son shopping spirituel, essaie, se plante, apprend.

Ce récit initiatique est touchant. Vraiment. Et drôle aussi, très souvent.

 

On y voit un homme qui essaie de trouver sa voie parmi toutes celles qui s’offrent à lui. Loin des livres de développement personnel traditionnels, le récit de Jonathan Lehmann est effectivement plutôt un journal intime. L’auteur y livre des choses très personnelles, avec une simplicité qui nous donne envie d’être bienveillants avec nous-mêmes.

 

Journal intime d’un touriste du bonheur est un petit livre sans prétention et pas donneur de leçon pour deux sous. Un livre un peu inclassable, en termes de genre littéraire, qui donne la patate et vous plonge dans une bonne petite introspection, mine de rien.

 

1 leçon apprise grâce à Journal intime d’un touriste du bonheur (parce que j’ai décidé de n’en garder qu’une. Et pas la peine d’insister, je ne vous parlerai pas de sexe tantrique, non mais oh !) :Journal intime d'un touriste du bonheur

– Juste derrière la zone de panique, se trouve notre zone de magie. Il faut traverser l’une pour pouvoir atteindre l’autre. Lorsque l’on se retrouve face à une peur, la seule chose à retenir, c’est qu’on n’est pas très loin de quelque chose de magique. Écrire un livre, signer un contrat d’édition, tourner une vidéo de promotion, faire une séance de dédicace… Oui, ça fait peur. Zone de panique, puis zone magique. Pas mal, non ?

 

Journal intime d’un touriste du bonheur. Jonathan Lehmann. Éditions de La Martinière.

 

3. Un roman jeunesse qui m’a changé la vie : La boulangerie de la rue des dimanches

 

Alors là, les enfants (oui euh… je me lâche un peu), c’est là que j’ouvre LA séquence émotion de cet article. Voilà, comme ça, c’est dit.

Le dernier livre qui a changé ma vie, est un roman jeunesse. Non, je ne vais pas vous parler de mon enfance malheureuse dans les bas-fonds de je ne sais quel bidonville, et de ce roman qui m’a permis de miraculeusement m’en sortir… (sans doute parce que j’ai grandi à la campagne, dans un village de 300 habitants, au milieu des vaches et des terrils). Je suis écrivain, mais je ne vais pas vous raconter des histoires.

 

Si j’ai sélectionné La boulangerie de la rue des dimanches, c’est parce qu’il s’agit d’un très bon roman pour enfants, déjà. C’est d’ailleurs un des rares romans qui peut être lu (et aimé) autant par les adultes que par les enfants.

Mais si j’ai décidé de vous présenter ce livre, c’est surtout parce que c’est grâce à lui que j’ai fait mon entrée en littérature (c’est joliment dit, n’est-ce pas ?).

 

La boulangerie de la rue des dimanches, ça raconte l’histoire d’un jeune orphelin dont les parents musiciens sont morts, à force d’avoir mangé des mouches et des épluchures de peinture au plomb (je crois que c’est officiel : je suis nulle en pitch qui donne envie d’acheter des livres). Suite à cela, le malheureux décide devenir boulanger et de ne fabriquer que des baguettes pas trop cuites et des religieuses au chocolat. Un choix audacieux, qui fera sa fortune.

 

Bon, je vais être franche avec vous, ce roman est un ovni littéraire. Aussi déjanté que son auteur, Alexis Galmot (co-scénariste du film Le Péril jeune, tout de même), avec qui j’ai eu la chance de passer une après-midi de dédicace mémorable, il y a quelques années (notez bien que lui ne s’en souvient probablement pas).

Mais en le lisant, j’ai tout bonnement eu une révélation. Je me revois poser ce livre et me dire « D’accord, on peut écrire ça, en littérature jeunesse ! Ça tombe bien, parce que c’est exactement ce que je veux faire ».

La suite de l’histoire (sans mensonge) est tout simplement digne d’un roman. Puisque c’est dans cette maison d’édition (chez Grasset jeunesse), et dans la même collection que j’ai publié mon premier roman quelques années plus tard.

Un livre qui a changé ma vie, donc… Et pas qu’un peu.

 

1 leçon apprise grâce à La Boulangerie de la rue des dimanches :La boulangerie de la rue des dimanches

– Si vous avez un rêve, foncez ! Mais attention, choisissez bien votre rêve, car il pourrait se réaliser.

 

La Boulangerie de la rue des dimanches. Alexis Galmot et Till Charlier. Éditions Grasset Jeunesse.

 

Allez hop ! À vous de jouer…

Je brûle d’impatience de découvrir quel serait votre top 3 des livres qui ont changé votre vie. Partagez-moi tout ça en commentaire. Faites-nous découvrir vos pépites. Je suis certaine que vous avez plein de petits trésors cachés dans vos bibliothèques !

Vous n’avez pas encore « rencontré » le livre qui a chamboulé votre vie ? Et si vous alliez faire un petit tour sur le blog Des livres pour changer de vie ? Je suis certaine que vous y trouverez des ressources inspirantes. Et qui sait ? Peut-être que l’année prochaine, c’est vous qui participerez à l’événement “Les 3 livres qui ont changé votre vie” (comme je le fais aujourd’hui) !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez v​otre KIT DE DÉMARRAGE pour écrire un roman !