séance de dédicace

3 choses à préparer pour réussir sa séance de dédicace

Vous voilà prêt à partir pour votre première séance de dédicace, et là, un doute s’installe. Avez-vous bien préparé ce moment ? Eh oui… Ce n’est pas le tout d’écrire un livre, de trouver un éditeur, d’être publié et de pouvoir dédicacer votre livre sur un salon littéraire ou dans une librairie. Maintenant, que vous allez endosser votre plus bel habit d’écrivain, il ne va pas falloir se louper. Ok, vous avez pris votre plus beau crayon. Vous avez choisi votre plus belle chemise. Vous avez vérifié 50 fois l’heure et le lieu de la signature. C’est super. Mais voici tout de même 3 choses que vous avez encore le temps de préparer avant de vous rendre à votre séance de dédicace. Juste histoire d’être au taquet et de profiter pleinement de ce moment bien mérité.

 

Des phrases adaptées à votre séance de dédicace

Je ne sais pas si vous avez réalisé, mais puisque c’est de votre dédicace dont il s’agit, vous allez devoir écrire un message à chaque lecteur qui va venir à votre table.

Oui, j’ai conscience que c’est très bête, et que vous connaissez le principe de la séance de dédicace par cœur. Mais moi, je n’avais pas réalisé, jusqu’à ce que je me retrouve derrière ladite table, avec mon crayon à la main, et un livre à signer, et des gens devant moi, qui attendaient que je donne le meilleur de mon art sur leur exemplaire fraîchement acheté (ou lu).

Donc… vous allez devoir signer certes. Mais avant cela, vous allez devoir trouver une petite phrase à écrire pour rendre votre dédicace inoubliable, drôle, touchante (vous pouvez compléter avec tout autre adjectif qualificatif qui vous mette un peu la pression, la liste est longue).

 

Option n° 1 – Vous ne connaissez pas le lecteur et il n’a pas lu le livre

Si vous êtes en signature sur un salon du livre, cette option se présentera à vous. Ça sera d’ailleurs très bon signe puisque cela voudra dire que vous venez de conquérir le cœur d’un lecteur supplémentaire, qui ne vous connaissait pas le matin même.

Dans ce cas, vous pouvez lui glisser une petite phrase pour décrire le contenu de votre livre, ou vous appuyer sur la conversation que vous venez d’avoir avec lui. Vous pouvez bien sûr finir votre dédicace par un petit « j’espère que vous aimerez mon livre ». Car je pense que c’est exactement ce dont vous aurez envie, que ce nouveau lecteur aime votre livre.

 

Option n° 2 – Vous ne connaissez pas le lecteur mais il a lu votre livre

Là, je crois que c’est un peu le Graal pour un écrivain. Voir arriver à sa table de dédicace une personne qui a lu son livre (de son plein gré), alors qu’il ne connaissait pas son auteur. Et que, cerise sur le gâteau, cette personne ait eu envie de venir rencontrer ledit auteur pour que celui-ci lui fasse une chouette dédicace.

Je ne veux pas vous mettre la pression, mais là, il va falloir être à la hauteur.

Appuyez-vous sur l’échange que vous venez d’avoir avec votre lecteur (ou lectrice, hein). Personnalisez votre message, remerciez, etc. Ce moment est un cadeau, soyez-en bien conscient.

 

Option n° 3 – Vous connaissez le lecteur mais il n’a pas encore lu votre livre

Vous rencontrerez cette situation avec vos amis, votre famille, vos collègues, etc. qui auront acheté votre livre, et voudront une dédicace ultra-personnalisée de votre part. C’est normal, ils vous connaissent. Ils vous croisent tous les jours.

Eh bien, il va de soi que vous leur ferez une dédicace ultra-personnalisée. Et ça n’est pas la chose la plus facile, croyez-moi. D’autant que l’on est souvent pris au dépourvu.

 

Option n° 4 – Vous connaissez la personne, il s’agit de votre mère

Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Cette personne a passé une partie de sa vie à changer vos couches. Elle a des photos de vous prises lors de votre période sans les dents, ou avec acné. Elle trouve que vous êtes un écrivain formidable et est sans doute votre première fan…

Là, vous allez être au-delà de la dédicace ultra-personnalisée. Vous allez devoir pondre en deux minutes, et sous son œil humide, une dédicace digne d’un discours à une cérémonie des César. Bon courage !

 

Mon conseil d’une manière générale : ayez une petite phrase toute faite, qui donne le ton et qui présente joliment le contenu de votre livre. Vous pourrez vous appuyer sur celle-ci pour ensuite broder ou personnaliser votre dédicace.

 

Goodies à offrir aux lecteurs lors d'une dédicace

 

Des goodies à offrir à vos lecteurs

Bon, moi, je suis le genre d’auteure qui aime offrir des cadeaux à ses lecteurs. Du coup, pour chaque nouveau roman, je réfléchis (parfois très longtemps en amont) à ce que je pourrais offrir. Je pousse souvent l’exercice assez loin, car idéalement j’aime donner à mes lecteurs quelque chose qui aura un rapport direct avec le livre qu’ils sont venus se faire dédicacer.

C’est ainsi que pour Vladimir et Clémence, j’ai offert des grosses craies. Pourquoi des grosses craies ? (ne me dites pas que vous n’avez pas lu mon livre !?! Je plaisante…). Parce que dans ce roman jeunesse, l’un des personnages adresse des messages aux autres par le biais de messages écrits à la craie.

Je peux vous assurer que ce cadeau a fait un carton auprès de mes jeunes lecteurs !

 

Voici quelques petits trucs que vous pouvez offrir à vos lecteurs lors d’une séance de dédicace :

Des signets

C’est souvent le goodies le plus classique, celui que votre éditeur vous proposera aussi. Ça ne coûte pas très cher, et ça fait toujours plaisir à vos lecteurs. Les signets sont également très envoyés aux destinataires du service presse d’un livre.

 

Des badges

C’est mon option préférée, lorsque je veux offrir quelque chose d’un peu plus original qu’un signet. C’est d’ailleurs le cadeau que j’offre aux lecteurs et lectrices de Dites-mois des choses tendres. Ici, l’idée des badges m’était venue très vite après avoir choisi le titre du roman, car celui-ci s’y prêtait particulièrement bien.

Attention, si vous souhaitez que votre badge soit porté, il faudra qu’il soit joli. Eh oui…

 

Des bonbons

Ça n’a pas forcément un rapport direct avec votre livre, mais cela aura le mérite d’attirer les gourmands et de vous donner un prétexte pour engager la conversation.

 

Des origamis

Oui, ça demande un peu de préparation en amont, ou de dextérité si vous les faites en direct sous les yeux ébahis de votre public (si c’est le cas, bravo !). Mais je peux vous assurer que c’est le genre de petit cadeau qui plaira à vos lecteurs et qu’il gardera longtemps après cette séance de dédicace.

 

Une dédicace ultra-décorée

Si vous n’avez pas beaucoup de budget (et que vous n’êtes pas doué pour les origamis), vous pouvez vous en sortir en faisant une dédicace qui déchire. Prévoyez le coup en allant acheter quelques tampons encreurs, des petites plumes, des gommettes, etc. Votre seule limite sera votre imagination. Moi, j’adore l’option des tampons, qui ajoute un petit quelque chose en plus au texte que j’écris. J’ai vu Marilyse Trécourt proposer le choix à ses lecteurs entre plusieurs tampons, selon leur humeur ou le message qu’ils souhaitent apposer sur leur livre. Et Alexandre Chardin, quant à lui, colle une petite plume sur ses exemplaires de Des vacances d’Apache (mais, il est particulièrement bien équipé pour ses séances de dédicace…).

 

Un bonus à télécharger

C’est l’option que j’ai choisie pour Les Enfants terribles de Bonaventure. J’ai préparé un cahier d’activités bonaventuriennes à offrir à mes lecteurs. Mais comme je n’ai pas trop le budget pour les impressions, je leur indique l’adresse de mon site auteure où ils pourront récupérer leur cadeau, lorsque je leur remets leur exemplaire dédicacé. Cette option me permet également de rester en contact avec mes jeunes lecteurs… ce qui m’offre une transition parfaite (et non calculée) vers la dernière partie de cet article.

 

Séance de dédicace

 

Un moyen de rester en contact avec vos lecteurs après la dédicace

S’il y a bien une frustration qu’un auteur partage avec son lecteur, c’est qu’une fois la séance de dédicace passée, tout s’arrête. Et quand on sait qu’il faudra sans doute écrire un nouveau livre pour pouvoir de nouveau se recroiser, ça fait un peu peur.

C’est pourquoi je vous conseille d’apporter avec vous un support sur lequel les gens qui le souhaitent pourront vous laisser une adresse email pour recevoir de vos nouvelles de temps en temps. Et n’hésitez pas inviter les personnes qui attendent leur exemplaire dédicacé à vous laisser leur mail. Vous serez surpris de constater que vos lecteurs seront ravis de cette possibilité.

De la même manière, je fais désormais ajouter dans mes livres l’url de mon site d’auteure, ainsi que les réseaux sociaux sur lesquels on peut me retrouver.

C’est magique, à notre époque, de disposer d’outils qui nous permettront de maintenir le lien avec un lectorat qui vient tout juste de nous découvrir. Et même de constater qu’au fil du temps, on tisse une vraie relation avec certaines personnes (des lecteurs, des blogueurs littéraires, des libraires qui nous ont accueilli en dédicace, etc.).

 

Réussir une séance de dédicaceBon, il y aurait encore beaucoup à dire sur les séances de dédicace. Mais voilà au moins 3 choses qui rendront la vôtre inoubliable. Pour vous, en tant qu’auteur. Et pour vos lecteurs.

Ce moment particulier qui s’inscrit dans le processus de promotion d’un livre, demande à certains de vaincre leur timidité. Pour d’autres, il est particulièrement facile.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas une chose : si vous en êtes arrivé à dédicacer votre livre, c’est que vous avez parcouru un long, un très long chemin…

N’oubliez pas de savourer ce moment et de profiter de chaque instant.

 

Et si la promotion d’un livre vous intéresse, voici mon article sur les coulisses de la Foire de Brive 😉

 

  • 19
    Partages

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez votre KIT DE DÉMARRAGE pour écrire un roman !