MASTERCLASS
Du pitch au plan


La méthode pas à pas pour passer d'une simple idée de roman
à un plan ultra-détaillé, en moins d'1 mois (et sereinement)


↓ Cliquez sur l'image pour démarrer la vidéo ↓


Écrire un roman, ok
Mais par où commencer ?

On dit de vous que vous avez une belle plume. Ou que vous pourriez écrire un roman pour raconter tout ce que vous avez déjà vécu. Et c’est vrai que vous avez toujours aimé écrire ou raconter des histoires. C’est vrai que vous avez des choses à partager.

Mais aujourd'hui, vous n’avez plus seulement envie d’être une personne qui écrit bien. Vous avez envie de passer au stade suivant. Vous avez envie de 
devenir écrivain. Point.

Pourquoi pas vous ?

Le truc, c’est qu’avant de vivre cette scène mythique de l’ouverture d’un carton rempli de livres sur lesquels il y aura votre nom (oui, VOTRE nom). Il y a tout de même un passage obligé : il va falloir l’écrire ce livre. Oui, sans cette grosse pierre, rien ne pourra se construire.

Ok, mais par où commencer ?

L’écriture d’un livre ne se joue pas qu’au moment de l’écriture

Je suis même persuadée que le destin d’un livre se joue durant sa phase préparatoire.


Écrire un livre est une montagne. Un projet colossal.


La phase préparatoire rend l'obstacle franchissable, car elle aura transformé la montagne en une simple succession de petits pas. Vous avez raison de ne pas sous-estimer cette partie et de vouloir faire les choses de la bonne manière.

Il vous faut une feuille de route dans laquelle vous saurez que chaque scène de votre roman a été pensée. Que chaque personnage a son rôle à jouer. Que chaque émotion sera amenée de la bonne manière, pour être vécue à fond par votre lecteur.

Et je vous assure que lorsque l’on dispose d’un tel outil, l’écriture devient grisante.


En fait, n’importe quel auteur débutant peut réussir à écrire un roman lorsqu’il prend le temps de ne pas brûler les étapes et qu’il prépare bien son projet d’écriture.

Ce que l'on ne vous dit pas...

Dans les manuels d’écriture ou sur les blogs littéraires, tout le monde nous explique pourquoi il faut connaître la règle du « Show, don’t tell », comment faire la promotion de votre roman auto-édité, ou présenter votre manuscrit pour le soumettre à un éditeur (oui, c'est important).

Mais personne n'explique la seule chose qui vous intéresse à l’heure actuelle : comment démarrer votre projet d’écriture ? Mais genre… concrètement.

Parce que c’est bien mignon de vous expliquer qu’il faut absolument faire du « Show, don’t tell » dans vos descriptions (ce qui, au passage, n’est pas tout à fait vrai), mais là tout de suite, ce n’est pas vraiment de cela dont vous avez besoin.

Vous, vous avez à peu près 10 000 questions sur la façon dont on doit commencer à travailler son roman :

  • Quelle est la 1ère étape pour commencer un livre ?
  • Comment on développe son idée au point d’en faire un roman ?
  • Comment être sûr que notre idée est la bonne ?
  • Existe-t-il des techniques pour organiser ses chapitres ?
  • Y a-t-il un moyen de mettre un peu de liant entre toutes ses idées ?
  • Doit-on faire une fiche personnage pour TOUS les personnages ?
  • D’ailleurs, est-ce normal d’avoir du mal à remplir cette sacro-sainte fiche personnage ?
  • Doit-on commencer par écrire ce qui nous vient, et ensuite le reste suivra ?
  • Est-ce normal de manquer d’inspiration après avoir écrit 3 chapitres ?
  • Comment ajouter un personnage ou une scène sans qu'on ne voie les coutures ?
  • Est-ce bon signe d’avoir la fin avant le début de l’histoire ?
  • Y a-t-il un moyen de commencer un roman sans perdre le lecteur en explications ?
  • Ok, j’arrête là. Mais je crois que je pourrais vous en faire 3 pages, car toutes ces questions, je les connais par cœur. Je me suis posé exactement les mêmes lorsque j’ai entrepris d’écrire mon premier roman.

    C'était il y a 10 ans

    Je savais que je tenais « un truc ». J’avais cette petite étincelle qui venait de jaillir en moi. Ce projet me faisait vibrer. Il était ma sortie de secours, mon échappatoire. Et j’avais envie de croire que c’était possible. Il fallait que ça devienne possible.

    Seulement, je me suis très vitre heurtée à la réalité de l’écriture.

    J’écrivais une scène par-ci, une scène par-là. Je m’apercevais que mon personnage principal avait du mal à tenir sur la longueur (et pour cause). Je mettais de l’émotion dans mes « grandes » scènes, sans me rendre compte que c’était peine perdue, car je n’avais pas posé les fondations qui permettraient au lecteur d’être embarqué par mon histoire.

    Évidemment, je ne me rendais absolument pas compte de mes erreurs de débutante. Au bout de 6 mois, j’étais fière de me dire que j’avais réussi à écrire un roman (comme si le fait d’écrire vite était le signe que j’étais forcément une bonne auteure…).

    J’imprimai mon manuscrit (et y laissai un budget conséquent au passage) pour l’envoyer aux plus grandes maisons d’édition de la place de Paris.  

    Et ensuite, rien.

    Enfin si, quelques réponses négatives. Dont une, des éditions du Dilettante qui me disait que certaines choses étaient prometteuses, mais qu’on ne comprenait pas autour de quel enjeu était construit mon personnage principal.

    Le truc, c’est que je ne savais pas qu’il fallait un enjeu pour bâtir un roman. Je ne savais même pas à quoi ça ressemblait.

    Bref, j’avais tout faux.

    L'histoire aurait pu s'arrêter là...

    À la place, j’ai décidé de tout reprendre à zéro, et de m’y prendre de la bonne façon, cette fois. Mais avec un autre projet.

    10 ans plus tard, me voici auteure de 3 romans publiés dans de belles maisons d’édition.

    Je vous mets ici les références (ça vous permettra de vérifier mon cv) :

    • Vladimir et Clémence, aux éditions Grasset Jeunesse (pour la petite histoire, ce roman a été accepté par l’éditrice alors qu’elle n’avait lu que le premier chapitre, et que la suite restait à écrire),
    • Les Enfants terribles de Bonaventure, chez Magnard Jeunesse,
    • Dites-moi des choses tendres, aux éditions Eyrolles.

    Les 2 derniers romans ont été acceptés le même jour, et publiés la même année. Si j’avais le temps, je vous raconterai cette histoire, qui est juste dingue !

    La chance n'a rien à voir avec tout ça...

    On me dit souvent que j’ai de la chance d’avoir eu ce parcours. Car, oui, l’histoire est belle. Mais la chance n’a rien à voir avec tout ça. 

    Ce que j’ai aujourd’hui, je l’ai construit. Une pierre après l’autre. J’ai travaillé. J’ai repris les bases. J’ai bossé les fondamentaux. Créé ma propre méthode. Et ensuite, j’ai posé un mot après l’autre. Je n’ai jamais rien lâché.

    C’est ainsi que les rêves deviennent réalité. Avec beaucoup de travail et une bonne méthode...

    Cécile, je crois que j’ai besoin d’aide...

    Il ne se passe pas une semaine sans que je reçoive un email qui sonne comme un appel au secours.

    Voici les messages que je reçois le plus fréquemment :

    • Je ne sais pas par quel bout prendre ce projet. Je m’enlise. Je n’y vois plus clair.
    • J’ai écrit 5 chapitres, mais je me rends bien compte que ça ne tient pas debout.
    • Je cherche une méthode pour gérer la structure de mon roman. Mais quand je vais sur les blogs d’écriture, j’ai l’impression qu’ils sont au même niveau d’ignorance que moi (NB : c’est très souvent le cas, malheureusement).
    • Quand je dois écrire un texte court, je m’en sors très bien. Mais dès que je pars sur un roman, je bloque. 
    • À chaque fois que je trouve le temps d’écrire, je relis mes chapitres précédents, et je suis tenté(e) de tout recommencer.

    C'est normal

    Vous êtes nombreux à ne pas savoir comment gérer la phase préparatoire de votre roman. Vous sentez que cette étape est importante (et vous avez raison), mais l’ampleur de la tâche vous submerge.

    C’est normal. Il y a tellement de points à régler avant de commencer à écrire. Pas facile d'y voir clair.

    Cela vous donne peut-être l’impression que vous vous apprêtez à gravir une montagne, et que vous n’avez emporté que des tongs dans votre valise.

    Et peut-être même qu’une petite voix auto-sabotante vient vous susurrer à l’oreille « Mais pour qui te prenais-tu, avec ce projet d’écriture ? ».

    La phase préparatoire d’un projet d’écriture est celle où il est le plus compliqué d’organiser les choses. Mais lorsque l’on s’y prend de la bonne manière, cela peut devenir une étape totalement jubilatoire.

    Avez déjà reçu l’un de ces
    mauvais conseils ?

    > Etes-vous déjà tombé(e) sur un article qui parlait de je ne sais quelle méthode. Mais de manière tellement vague, qu’à la fin de votre lecture, vous n'étiez pas plus avancé(e) ?

    > Avez-vous déjà regardé une de ces vidéos sur le genre littéraire, qui à aucun moment ne vous expliquait la notion de contrat de lecture (alors que c’est juste la base, en fait) ?

    > Avez-vous déjà rencontré un de ces pseudo-experts en écriture qui vous conseillait de partir sur la structure narrative classique, juste parce que c’est la seule qu’il connaissait (normal, c’est la seule qui est présentée sur le web) ? Et sans vous dire qu’en réalité, des structures narratives, il en existe plus d’une quinzaine ?

    > Pire, avez-vous déjà trouvé sur votre chemin, un « éditeur » à compte d’auteur qui était prêt à publier votre manuscrit (même s’il n’a aucune ligne directrice, ou que vos arcs émotionnels sont totalement bidons), pour peu que vous lui fassiez un petit chèque ?

    Après ça, impossible d’être crédible aux yeux d’un véritable éditeur

    Pour commencer à écrire votre roman,
    il vous faut une bonne méthodologie

    Exactement. Il vous faut une bonne méthodologie. Et c’est là que j’entre en scène (Ta Dam !). Car oui, j’ai un secret. Enfin non, pas un secret, une méthode.

    Il s’agit de la méthode METEORE.

    Pas la peine de la chercher sur Internet, je ne suis pas ici pour vous faire un copié-collé de ce qui existe déjà ailleurs. Il s’agit de ma méthode à moi (du coup, je lui ai donné un nom sympa et… fulgurant).

    D’ailleurs, je suis tellement fière de cette méthode que je songe à la faire breveter ;-)

    Cette méthode, je vous propose de la dérouler pas à pas dans une masterclass spéciale. Je vous propose ici ma façon de travailler, décryptée de manière à la rendre la plus accessible possible.


    La méthode pas à pas pour passer d'une simple idée de roman
    à un plan ultra-détaillé, en moins d'1 mois (et sereinement)


    Avec ce programme, je vous ouvre littéralement le capot sur ma méthode de travail :

    • Je vous partage mes techniques et astuces les plus secrètes.
    • Je vous explique les notions théoriques importantes (et je laisse de côté celles qui ne feraient que vous encombrer l’esprit). Et je vous explique pourquoi elles sont importantes.
    • Je vous montre en quoi elles vont influencer votre roman, comment les mettre en pratique, et quand s’en écarter.

    LAissez-moi vous montrer que vous aussi, vous pouvez y arriver...

    Dans la vie, il y a une chose qui m’a toujours fait vibrer (à part écrire), c’est enseigner. Je l’ai fait pendant des années à l'université. Et j’avoue que j’adore ça.

    Transmettre des connaissances, donner des tonnes d’exemples, imaginer des exercices sympas. Voir progresser des élèves semaine après semaine. Les entendre me dire qu’ils ont réussi surmonter un obstacle qui les bloquait, grâce à une de mes astuces. Qu'ils utilisent toujours ma méthode, des années après.

    J’aime ça. Vraiment. Je crois que ça fait partie de moi.

     Dès que vous commencerez cette masterclass, ça sera comme si vous veniez vous plugger sur mon cerveau

    Concrètement, comment ça va se passer ?

    Mon objectif est clair : je veux que vous finissiez cette masterclass avec une histoire, qui tient la route et avec un plan ultra-détaillé, qui vous permettra d’embrayer sur l’écriture sereinement et efficacement.


    Un cours chaque jour

    Chaque jour pendant presque 1 mois, un cours se débloquera. Il consistera en une vidéo où je vous expliquerai un point théorique ou pratique (en fonction de notre avancée dans le projet).

    Des exemples concrets (et nombreux)

    À chaque fois, je prendrai un ou plusieurs exemples d’histoires dans lesquels vous pourrez voir ce que cela donne (parce que la théorie, c’est bien mais les exemples, c’est tout même plus sympa).

    Un cas pratique développé cours après cours

    Comme j’aime bien les choses concrètes, j’ai choisi de démarrer la masterclass avec un cas pratique que je vais travailler avec vous, cours après cours pour que vous puissiez voir comment je m’y prends. Je m’appliquerai donc à moi-même ma méthode. Oui, c’est du lourd. Mais je ne me voyais pas faire autrement.

    Des exercices à appliquer directement sur votre projet

    Ensuite, ça sera à vous de jouer. À la fin de chaque cours, je vous laisserai repartir avec un exercice à faire. Cet exercice sera évidemment en lien direct avec le cours et vous permettra de faire avancer votre projet d’écriture de manière directe et sans perdre de temps.

    Des astuces de scénaristes

    Beaucoup de gens l’ignorent, mais il existe de fabuleux raconteurs d’histoires du côté des scénaristes. Nous allons donc leur piquer quelques-unes de leur techniques ;-)

    Pour vous aider à franchir cette montagne, je passe en mode sherpa.
    Je marche devant et vous emboîtez le pas. Et un jour après l’autre, on avance.

    Ce que ce programme va vous apporter

    • Vous pourrez vous consacrer à l’écriture de manière professionnelle, sans avoir l’impression de gérer vos projets comme le ferait un amateur. Et cela grâce à une feuille de route facile à appliquer au quotidien.
    • Vous aurez une meilleure gestion de votre temps et de votre énergie durant la phase d’écriture. Vous pourrez choisir quoi écrire en fonction du moment (car non, plan détaillé ne veut pas dire prison à perpétuité).
    • Vous avancerez avec la certitude d’avoir exploité tout le potentiel de vos idées, d’avoir une structure cohérente, fluide et harmonieuse. Et de bien gérer la montée en puissance des émotions et de la tension dramatique.
    • Vous réduirez considérablement les risques d’anachronismes ou d’erreurs. Vous ne risquerez pas d’oublier un personnage au fond d’une cave au moment de terminer l’histoire (si, si, ça arrive). Votre chronologie sera cohérente.
    • Vous pourrez gérer le début de votre livre de manière originale et percutante (je vous ai concocté un bonus spécial pour ça).
    • Vous aurez une fin de livre qui laissera vos lecteurs dans un état émotionnel fort.
    • Vous pourrez envoyer votre manuscrit aux maisons d'édition en sachant qu’il est de bonne qualité. Vous aurez beaucoup de moins de mal à convaincre un éditeur de vous suivre sur un projet, car votre texte montrera que vous maîtrisez déjà les codes du milieu éditorial.

    La méthode pas à pas pour passer d'une simple idée de roman
    à un plan ultra-détaillé, en moins d'1 mois (et sereinement)

    LE PROGRAMME

    MODULE 1 – Mobiliser ses idées

    • Ici, nous allons reprogrammer votre cerveau pour qu’il soit à son maximum sur ce projet.
    • Je vous présenterai différentes sources d’inspiration (dont certaines sont assez surprenantes ou peu connues des auteurs, alors qu’elles sont couramment utilisées dans le milieu éditorial).
    • Je vous dévoilerai mon outil ultime pour stocker votre matière première en attendant de la travailler. Cet outil vous fera gagner un temps précieux et allégera votre charge mentale de manière considérable.
    • Nous verrons une méthode simple et rapide pour détecter si votre idée est une bonne idée de roman. Histoire de ne pas vous lancer dans un projet, qui n’est pas fait pour devenir un livre.
    • Je vous montrerai 3 techniques contre-intuitives, que j’utilise pour exploiter tout le potentiel de mes idées, et qui vous permettront de dérouler la vôtre pour voir ce qu’elle a sous la semelle. Je vous préviens, ce cours est totalement bluffant.

    À l’issue de ce module, vous aurez tellement trituré votre idée dans tous les sens, que vous serez certain(e) qu’elle vaut la peine d’être travaillée. Et vous disposerez d’un réservoir de contenus à travailler.

    MODULE 2 – Édifier les fondations de son roman

    • Je vous expliquerai le secret pour ne pas subir son histoire et rester maître du jeu. Une fois qu’on a compris ça, on voit vraiment les choses autrement.
    • Nous poserons les 5 piliers fondamentaux de votre histoire (dont un, dont on ne vous parle jamais). Ici, vous aurez enfin la certitude qu’elle ne va pas s’écrouler comme un château de cartes, après quelques chapitres.

    Ce module vous donnera l’occasion de tester les nombreuses possibilités qui s’offrent à vous pour raconter votre histoire. Les choix que vous ferez ici détermineront toute la suite du projet (y compris son écriture).

    MODULE 3 – Tracer son armature

    Ce module 100% pratique est un premier checkpoint qui vous permettra de mettre en place l’armature de votre histoire. Cette structure sans laquelle rien ne pourra exister, qui va sous-tendre tout votre récit. C'est sur cette armature que viendront ensuite s'ajouter tous les éléments complémentaires de votre roman.

    MODULE 4 – Enrichir la structure de base

    • Ici, vous apprendrez à créer des intrigues secondaires cohérentes par rapport à l'intrigue principale.
    • Vous apprendrez également comment développer des personnages secondaires pour qu’ils aient un vrai rôle à jouer dans votre histoire. Vous en ferez naître certains, et vous en éliminerez d’autres (c’est à peu près le seul endroit où vous pourrez tuer quelqu’un sans risquer de finir en prison).
    • Nous verrons comment gérer l’épineuse question des recherches, et comment faire pour ne pas se laisser déborder par celles-ci.
    • Vous découvrirez comment retracer la progression de vos personnages et surtout comment la gérer de façon harmonieuse.
    • Je vous montrerai comment travailler vos fiches personnages. Et je vous expliquerai pourquoi il ne sert à rien de les remplir trop tôt.

    MODULE 5 – Organiser son récit

    • À ce stade du programme vous aurez avancé sur ce que vous allez raconter dans votre histoire (le quoi). Nous nous attaquerons donc au « comment ».
    • Je vous présenterai la structure narrative de base (un grand classique). Mais je vous montrerai comment la travailler de manière encore plus intéressante.
    • Et surtout, je vous présenterai plus d'une quinzaine d'autres structures dont personne ne parle jamais, et qui sont pourtant extrêmement puissantes pour booster un roman.

    MODULE 6 – Revoir la cohérence d’ensemble

    • Dans ce module, nous nous intéresserons aux éléments qui vont structurer votre roman : les chapitres et les scènes.
    • Nous travaillerons donc le découpage par chapitres, grâce à ma technique des grands moments.
    • Nous verrons quels sont les ingrédients essentiels d’une bonne scène.
    • Il sera également question de la gestion des informations que l’on donne (ou pas) à son lecteur.
    • Je vous expliquerai enfin comment séquencer votre roman et en réaliser le filage.

    MODULE 7 – Établir son plan définitif

    • Ici, nous atteindrons notre objectif. Il s’agira d’un module 100% pratique où l’on aboutira au produit final : un plan hyper-détaillé, digne d’un scénario, dans lequel vous retrouverez toutes les informations nécessaires pour passer à l’écriture (autant vous prévenir, ce document va devenir votre bible).
    • Je partagerai avec vous un outil pour mener à bien ce travail (que vous soyez adepte des tableaux excel, des documents word ou des supports qu'on remplit à la main).

    Cela représente

    • Plus de 7 heures de contenus vidéos
    • 1 cas pratique développé étape par étape
    • Des fiches de cours
    • Des fiches outils

    + 3 BONUS QUI VONT BOOSTER VOTRE ROMAN

    36 ressorts dramatiques méconnus pour faire décoller votre intrigue

    Un dramaturge du 19ème siècle a étudié 36 ressorts dramatiques qui, aujourd'hui encore, servent de base de travail à la plupart des romanciers, auteurs de théâtre  et scénaristes. Un remède génial à la panne d'inspiration.

    22 astuces de scénariste pour vous aider à bien gérer votre histoire

    Les secrets de fabrication d'un des plus célèbres studios de films d'animation. Je suis certaine que vous avez déjà vu au moins un de leurs films. L'une de leur scénariste nous donne les ficelles du métier et on en profite pour s'en inspirer.

    10 modèles de scènes d’exposition pour scotcher votre lecteur dès les premières pages

    Ok, je sais que ça ne fait pas partie de la phase préparatoire, mais plutôt de l’écriture. Mais comme je pressens que cette étape va vous stresser, je prends les devants.

    Ce qu'ils/elles
    en pensent :

    Flore

    J'apprécie énormément que le contenu soit structuré, le plan annoncé et on sens bien que vous avez vite retrouvé vos habitudes d'enseignante. Je savais que la qualité serait au rendez-vous et je n'ai vraiment mais vraiment pas été déçue. Cette masterclass dépasse largement mes attentes .

    Claire

    J’ai visionné le module 3. Wow! « Y a du stock là-dedans », comme on dit en bon québécois. Je crois que je vais rester plusieurs jours sur cette vidéo, parce que oui, c’est très touffu. Et très bien fait. (Et vraiment, tu te démarques des autres bloggers d’écriture, ton contenu est tellement original.)

    Lucile

    J’avais tellement besoin de ça…
    Je commence souvent à écrire des histoires mais je n’arrive jamais à poursuivre après 2 chapitres car je prends souvent en idée mes expériences personnelles et je crois que vos exercices me seront bien utiles pour réussir à garder le cap jusqu’au bout. 

    Véronique

    Merci beaucoup Cécile, pour ces exercices et cette méthode. Votre ton agréable, empathique et stimulant nous permet de nous lancer et de persévérer. Je suis vraiment ravie d’avoir enfin trouvé quelqu’un comme vous pour commencer – modestement – un projet d’écriture. 

    Clémence

    Ces réflexions ont étoffé ma trame qui est devenue bien plus réaliste (et complexe...). J'ai vraiment l'impression de progresser et c'est super agréable ! Encore merci.

    Juliette

    Vos conseils m’ont été très précieux et le seront encore. À présent, c’est un plan assez détaillé que j’ai dans la tête. Merci infiniment, sans vous j’aurais sûrement abandonné depuis très longtemps. 

    Claire

    J’ai A-D-O-R-É ce que j’ai entendu aujourd’hui. Sur le fond : très structuré sans être lourd, plusieurs ressources utiles, contenu original.
    Sur la forme : sourire, jolie voix, excellent débit, utilisation originale des pictogrammes, humour. Tant pour la forme que pour le fond, il est évident que tu mets à profit ton expérience d’enseignante. Et tant mieux pour nous!

    Estelle

    Sincèrement, la vidéo pour savoir si son idée est bonne m’a déjà fait faire un pas de géant. Elle était là, dans ma tête, les bords pas tout a fait définis. Répondre aux questions et la pitcher m’a permis de la rendre plus précise, et d’y apporter une dimension plus originale que mon idée de base. Bref j’ai vraiment hâte de la suite!



    Je vais être honnête avec vous

    Si je proposais ce programme en présentiel, je devrai facturer chaque module 270,13€, au tarif de la Charte des auteurs (oui, les prestations des écrivains obéissent à un tarif réglementé). Ce qui amènerait cette masterclass au prix de : 1890 € (je vous fais grâce des centimes). Rassurez-vous, vous n'allez pas devoir payer ce prix...

    Mon but :

    - Vous éviter de perdre de l’argent avec un coaching basique et pas forcément adapté (pour la même somme, un coach littéraire vous dira juste ce qui ne va pas dans votre manuscrit, mais ne pourra pas reprendre les bases de A à Z avec vous).

    - Vous éviter d’envoyer des manuscrits qui n’ont aucune chance de passer l’étape du comité éditorial (quand on sait que l’envoi d’un manuscrit revient à 10€ en moyenne, et qu'on en envoie généralement une bonne quinzaine... ça vaut le coût de se donner toutes les chances de décrocher un « oui »).

    Ce programme ne vous conviendra pas si :

    • Vous prévoyez de plagier le projet d’un autre écrivain (pas de ça chez moi). Dans ce cas, merci de ne pas vous inscrire à ma masterclass. Je tiens à partager mes contenus avec des personnes qui ont la même éthique que moi.
    • Vous pensez que votre livre va s’écrire tout seul, ou que quelqu’un va le faire à votre place. Je préfère vous prévenir, je mets à disposition ma méthode, mais je ne tiendrai pas le crayon à votre place. Pour que votre livre s’écrive, il va falloir travailler dur.
    • Vous n’aimez pas les programmes où l’on doit faire des exercices. Comme votre avancée dépend totalement de votre mise en pratique des cours, je vous déconseille de vous y inscrire si vous n’avez pas l’intention de réaliser les exercices.
    • Vous n’aimez pas les cours distribués sous forme de vidéos. La masterclass est majoritairement constituée de vidéos. Si vous n’aimez pas ce média, il vaudrait mieux vous orienter vers quelque chose de différent. D’ailleurs, je vous invite à regarder la vidéo qui est en haut de cette page, pour vérifier que vous n’êtes pas allergique à ma voix (nous allons quand même passer un long moment ensemble, ça serait ballot).

    Que ce soit bien clair

    > Je ne suis pas en train de vous proposer une méthode miracle qui va écrire votre livre à votre place en 1 mois. Écrire un livre, c’est un travail énorme. Et personne ne peut remplacer ça.
     

    > À partir de maintenant, on laisse tomber les peurs, on fait taire sa petite voix intérieure qui tente nous auto-saboter. On fait les exercices. Et on avance. Bref, on ne lâche rien.

    > Et croyez-moi, à la fin de ces quelques semaines passées ensemble, vous pourrez être fier(e) de vous, en mesurant le chemin parcouru.

    Je ne dis pas que ça va être facile
    Je dis que c’est possible

    Vous avez des questions ? La réponse se trouve peut-être ici

    J’ai une idée de roman, mais je ne suis pas sur(e) que cette idée soit bonne ?

    L’objectif du module 1 est justement de travailler en profondeur sur votre idée. Pas question de vous laisser vous embarquer dans un projet qui ne serait pas suffisamment consistant ou qui reposerait sur une fausse bonne idée.

    J’ai déjà commencé à travailler mon plan. Est-il trop tard pour m’inscrire ?
    Non, il n’est pas trop tard. Il vaut mieux s’apercevoir que l’on fait fausse route avant d’être allé(e) trop loin. Car le plan que nous allons construire ensemble fera plusieurs pages et sera extrêmement détaillé (pour un long roman, le plan peut aller jusqu’à une vingtaine de page).

    J’ai déjà commencé à rédiger mon roman. Est-il trop tard pour m’inscrire à ce programme ?
    Arf… Non, bien sûr, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Vous risquez cependant de devoir retravailler une partie de votre livre, voire même d’abandonner certaines choses. Évidemment, cela sera pour aboutir à une meilleure version de celui-ci. Si vous avez entamé l’écriture, mais que vous êtes bloqué(e). Que ça tourne en rond, que ce n’est pas fluide… Alors ce programme pourra sûrement vous apporter des pistes d’amélioration concrètes.

    La méthode fonctionne-t-elle pour tous types de projet ?
    Cette méthode sera adaptée à de nombreux types de projets romanesques, car les notions théoriques que j’y aborde sont des notions communes à tous les genres littéraires. Par contre, si vous écrivez autre chose qu’un roman (par exemple un livre pratique ou un essai, ou encore de la poésie), cette masterclass ne sera pas adaptée à votre projet. Je tiens également à vous prévenir que je suis surtout auteure en littérature générale et en littérature jeunesse. Et donc, pas vraiment experte dans d'autres genres.

    Combien de temps dure le programme ?
    À partir de votre inscription, les cours sont délivrés au rythme de 1 par jour. Le programme comporte 22 cours + 3 bonus. Si vous suivez le rythme normal, il durera 24 jours. Mais je préfère vous prévenir, à ce rythme, c’est assez intense…

    L'accès aux cours est-il limité dans le temps ?
    Une fois votre accès créé, vous pourrez profiter des cours pendant 1 an. Durant cette période, vous pourrez les visionner autant de fois que nécessaire.

    J’ai un emploi du temps très chargé. Me sera-t-il possible de suivre les cours sans décrocher ?
    Il est parfaitement possible de suivre le programme à votre rythme. C’est vous qui gérez votre organisation. Pour être totalement honnête avec vous, je pense que la phase préparatoire d’un roman doit durer environ 3 mois. J’ai simplement choisi de distiller les cours sur un rythme plus rapide pour ne pas frustrer les personnes qui auraient beaucoup de temps à consacrer à leur projet.

    Mon budget est limité. Est-il possible de payer en plusieurs fois ?
    Oui, j’ai mis en place une option de paiement en 4 fois. N’hésitez pas à utiliser cette possibilité.

    Que va-t-il se passer après l’achat ?
    Eh bien dans les minutes qui suivront votre inscription, vous recevrez vos accès à la plateforme de formation. Je vous attendrai là-bas avec une vidéo de bienvenue ainsi que votre premier cours, sa fiche de synthèse et votre premier exercice (oui, on ne perd pas de temps). 

    Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me contacter : contact@fais-en-un-livre.com
    Je vous répondrai aussi vite que je le pourrai, pour peu que je ne sois pas coincée en réunion ;-)


    Rendez-vous de l'autre côté. Je me réjouis de vous y retrouver...

    On va l'écrire ce livre. Et il sera bon.

    © 2020, Fais-en-un-livre.com