choisir un conseiller littéraire

Bien choisir son conseiller littéraire – On fait le point

Coach littéraire, coach en écriture, conseiller littéraire, etc. Peu importe le nom qu’on leur donne (ou qu’ils se donnent), je pense n’avoir jamais vu autant de gens qui se proposent de donner des conseils en écriture (j’en fais partie, je sais. Quoique, je ne me revendique pas vraiment coach en écriture ou conseillère littéraire, juste auteure). Les coachs littéraires foisonnent (pas toujours pour le meilleur, on est d’accord). Les conseils pour écrire un livre pullulent sur Internet. Les types de prestations proposées aussi, entre relecture, coaching, annotation de manuscrit, formation en écriture, etc. Et je plains vraiment les apprentis écrivains qui ne doivent plus savoir à qui se fier. Car, en matière d’écriture, les conseilleurs ne sont pas les payeurs (comme dans bien des domaines, en fait). Et un mauvais accompagnement peut compromettre sérieusement un projet d’écriture ou mettre à mal la motivation d’un auteur.

Dans ces conditions, comment choisir son conseiller littéraire ? À qui faire confiance sans le regretter amèrement ? À qui confier le destin de son roman ? Pas facile… n’est-ce pas ? J’ai essayé de vous donner quelques pistes pour vous aider à vous y retrouver. Petit panorama de tout ce qui existe en matière de conseil en écriture (du plus light au plus complet). Sans jugement. Ni polémique…

 

 

Sur quel aspect avez-vous besoin d’être accompagné ?

Lorsque l’on se lance dans un projet d’écriture, on peut très vite ressentir le besoin de se faire accompagner. Pas forcément par un coach en quelque chose, mais au moins par une personne de confiance sur laquelle on va pouvoir s’appuyer.

Je trouve important de bien identifier l’aspect sur lequel on a besoin de se faire accompagner. Cela vous évitera de chercher un coach littéraire, si vous avez simplement besoin d’un accompagnement en développement personnel, ou d’un juriste. Ou de confondre expertise littéraire et correction de manuscrit.

Voici différents exemples qui ne nécessiteront pas tous le même type d’accompagnement.

 

Vous avez besoin d’aide pour gérer votre état d’esprit

Votre besoin relève-t-il vraiment de l’accompagnement littéraire ? Il se pourrait que non. Et dans ce cas, il sera peut-être superflu de recourir aux services d’un expert en écriture.

Vous ne savez pas si vous serez capable de garder la motivation sur le long terme. Ou bien, vous avez besoin d’aide pour croire davantage en vos capacités, développer votre confiance en vous, ne pas vous décourager à chaque obstacle, surmonter votre peur, etc. Vous avez besoin de renforcer votre estime de vous-même. Ou de savoir identifier quelles sont vos forces et vos faiblesses, et comment vous allez pouvoir avancer vers votre but avec tout ça.

On parle là de mindset ou d’état d’esprit.

Bref.

Ici, il s’agit moins d’écriture que de développement personnel ou de psychologie. Pas de jugement, hein… ce qu’il se passe dans votre tête est un facteur clé de votre réussite. Identifier vos failles et chercher à y apporter une solution est plutôt une très bonne chose.

 

Vous avez besoin d’aide pour améliorer votre méthodologie

Vous avez des idées (et elles vous font frétiller de bonheur parce que vous savez qu’elles sont bonnes). Un début et peut-être même une fin.  Vous avez vos personnages. Vous savez où vous souhaitez les emmener.

Vous écrivez bien. Votre style est déjà bien affirmé et il plaît aux gens.

Mais vous ne savez absolument pas comment coordonner tout cela. Vous ne savez pas comment structurer vos idées. Comment créer votre plan détaillé.

Bref, vous auriez besoin d’une feuille de route pour vous aider à aller du point A (votre idée de roman) au point B (votre manuscrit terminé).

 

Vous avez besoin d’améliorer votre technique d’écriture

Vous sentez que vous auriez besoin d’améliorer certains points précis (les dialogues, les descriptions, l’incipit, la montée des émotions, etc.). L’écriture ne vous pose pas trop de problème en général, mais vous avez peur que vos descriptions ou vos dialogues ne viennent affaiblir votre roman.

Vous auriez besoin que l’on vous propose quelques exercices pour améliorer un point précis. Ou que l’on vous donne quelques techniques d’écriture.

Ou encore, vous sentez que vous avez une jolie écriture, mais qu’elle n’est pas encore assez mature. Qu’elle ne se distingue pas assez des autres. Vous aimeriez travailler cela pour enfin avoir un style littéraire bien à vous, une plume bien affirmée.

Dans ce cas, il s’agira d’améliorer votre style d’écriture.

 

Vous avez besoin d’un avis extérieur sur votre roman

Vous avez un premier jet déjà très travaillé. Mais vous sentez qu’il gagnerait à être amélioré (sans savoir quoi retravailler, sinon ça serait trop facile).

Bref, vous auriez besoin d’une expertise littéraire pour améliorer votre manuscrit avant de l’envoyer à un éditeur ou de le mettre en ligne sur une plateforme d’auto-édition. Vous aimeriez avoir une note de lecture détaillée. Voire même une annotation complète de votre manuscrit. Un avis professionnel sur votre livre.

Vous êtes prêt(e) à endosser la critique (constructive) et à vous remettre au travail. Quitte à supprimer un personnage, rallonger un chapitre ou modifier la fin de votre roman.

 

Vous avez besoin d’une correction de votre manuscrit

Vous aimeriez proposer un manuscrit sans fautes d’orthographe ou de grammaire (à ce sujet, voici un article qui vous donnera déjà quelques pistes pour faire une première correction de votre manuscrit). Vous avez donc besoin d’une personne qui traquera la moindre erreur de syntaxe, le moindre faux pas orthographique, et la plus petite coquilles.

Votre objectif est de proposer un manuscrit nickel aux maisons d’édition. Ou de publier un livre sans fautes pour renforcer votre crédibilité d’auteur indépendant.

Qu’on se le dise, si vous n’avez besoin que d’une correction de manuscrit, alors votre besoin ne relève pas des compétences d’un conseiller littéraire, mais d’un correcteur professionnel.

 

Vous avez besoin qu’on vous montre comment auto-publier un livre

L’édition traditionnelle ne vous intéresse pas (ou ne vous a pas ouvert ses portes). Vous souhaitez simplement publier votre livre sur une plateforme d’auto-édition. Mais vous ne savez absolument pas comment faire.

Oui, c’est technique. Oui, il y a des choses à savoir.

L’auto-édition a son propre mode de fonctionnement et certaines personnes en connaissent les méandres comme leur poche.

 

Vous avez besoin d’aide pour gérer votre image d’auteur

Vous savez écrire. Vous avez peut-être même déjà un éditeur qui a accepté votre manuscrit. Mais vous ne savez comment endosser ce nouveau rôle.

Vous avez besoin qu’on vous explique comment gérer une séance de dédicace. Comment communiquer sur vous en tant qu’auteur, sans pour autant dévoiler le moindre recoin de votre vie intime ou exposer vos proches aux feux des projecteurs.

Ici, il s’agira plus de conseil en image ou en communication que d’expertise littéraire. Mais certaines personnes le font pour le cas spécifique des écrivains.

 

 

Vous avez besoin d’aide pour gérer la communication sur votre dernier livre

Vous venez de publier un livre et voilà que sa vie publique commence. Vous savez que cette 3ème phase de sa vie est importante. Que sans communication, son destin risque d’être de courte durée. Et vous auriez bien besoin qu’on vous accompagne dans le lancement de votre dernier roman.

Ici, vous aurez besoin de quelqu’un qui maîtrise les rouages du marketing et de la communication.

Il vous faudra une personne qui connaît le milieu de l’édition et le monde du livre, mais qui sait également comment créer des visuels pour vos réseaux sociaux, comment alimenter votre site d’auteur, comment tirer parti de la moindre interview ou séance de dédicace. Qui saura d’ailleurs comment obtenir une interview ou une séance de dédicace pour faire la promotion de votre livre.

 

Vous avez besoin d’explications sur le métier d’auteur

Est-ce que votre contrat d’édition est rédigé en bonne et due forme ? Qu’est-ce que c’est que cette sacro-sainte note d’auteur que l’on vous réclame après vous avoir invité à parler de votre livre dans une école ? Comment devez-vous déclarer vos droits d’auteur ?

Ah ça… si on vous avait prévenu que votre vie administrative se compliquerait légèrement après l’envoi de votre manuscrit, ça vous aurait rendu service.

Reddition des comptes, avance sur droits d’auteur, droits Sofia, traitements et salaires, Agessa, Urssaf Limousin, etc. Si tout cela vous est totalement inconnu, il se peut que vous ayez besoin d’aide, effectivement.

Malheureusement, sur ces questions juridiques, aucun conseiller littéraire ne pourra rien pour vous. Par contre, un agent littéraire, lui saura vous conseiller et négocier votre contrat d’édition et votre pourcentage de droits d’auteur (mais comme c’est un métier bien particulier, on ne va pas en parler dans cet article, qui promet déjà d’être très long).

Sachez toutefois que la Ligue des auteurs, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, ainsi que la SGDL mettent à votre disposition de nombreuses ressources.

 

 

De quel type d’accompagnement avez-vous besoin pour votre livre ?

Ici encore, on va approfondir un peu les choses. Vous ressentez le besoin d’être accompagné. Mais en réalité, il existe plusieurs formes d’accompagnement de la plus light à la plus complète. Du simple conseil d’écriture sur un blog au coaching littéraire sur un an.

Maintenant que vous savez sur quel aspect vous souhaitez être coaché, il va être nécessaire de cibler le format qui vous conviendra le mieux.

 

Les conseils d’écriture

Bon, là, on est dans une forme assez basique de conseil en écriture et on ne peut pas vraiment parler de coaching littéraire. Mais comme ce format existe et qu’il peut être d’une grande aide (la preuve avec ce blog 😉 ), je voulais tout de même vous en parler.

Il s’agit donc de conseils que vous pourrez trouver sur des blogs, des podcasts, des vidéos Youtube, etc. Ils sont prodigués par des auteurs, ou des éditeurs, ou des conseillers littéraires.

 

Le manuel explicatif

Il en va des manuels d’écriture comme des blogs d’écriture, on les compte à foison. Ceci dit, je connais certains écrivains qui ont des « bibles » vers lesquelles ils reviennent régulièrement pour revoir les bases en matière d’écriture ou de construction d’histoire.

Ici encore, vous serez seul(e) face aux conseils et aux méthodes qui vous sont proposées. Vous pourrez piocher comme bon vous semble.

 

Le tutoriel

Là, on monte d’un petit cran puisqu’il s’agit de vous montrer les choses. Si vous êtes le genre de personne qui aime les exemples et les cas pratiques, si vous avez besoin que l’on vous décortique une technique pas à pas pour pouvoir l’appliquer, ça peut être une bonne option.

Cela concernera surtout un aspect technique que vous souhaiteriez travailler ou améliorer. Car je ne connais aucun tutoriel qui puisse expliquer comment écrire un roman de A à Z (sinon, ça devient une formation).

Pour exemple, mon exercice magique pour créer un bon personnage de roman pourrait être une sorte de tutoriel. Il vous aidera sur un aspect technique qui pourrait vous poser problème.

 

L’atelier d’écriture

L’atelier d’écriture est un endroit où l’on vient chercher l’expertise d’un auteur et l’émulation d’un groupe d’apprentis écrivains avec lesquels on va se sentir sur la même longueur d’ondes.

En général, il se déroule en présentiel. Mais la technologie permet maintenant de développer des ateliers d’écriture en visioconférence. Certes, un atelier d’écriture à distance, c’est un peu moins sympa qu’en présentiel (ce sont souvent des moments où les participants partagent beaucoup de choses), mais ça peut être une expérience très enrichissante malgré tout.

Les ateliers d’écriture peuvent être un rendez-vous ponctuel ou régulier. Je sais que les médiathèques et bibliothèques en proposent régulièrement.

Ici, il s’agira plutôt de développer vos réflexes d’écrivain, de muscler votre créativité et de travailler certains points précis.

Vous pourrez poser vos questions à l’auteur qui mène l’atelier, et avoir un retour immédiat sur votre style littéraire (et sur vos faiblesses).

 

La masterclass d’écrivain

La masterclass est un cours dispensé par un auteur aguerri. En général, elle sera ciblée sur un point précis, ou sur une étape du processus d’écriture.

Ici, il s’agit de profiter du savoir d’un écrivain, qui va vous exposer sa méthode et sa façon de voir les choses. Ainsi, la masterclass de Bernard Werber ne ressemblera pas à celle de Stephen King. Car ils ont chacun leur façon d’appréhender l’écriture. Et sans doute aussi, chacun leurs petites techniques.

 

Pour qu’une masterclass d’écriture soit profitable, il me semble nécessaire d’avoir de fortes affinités avec l’auteur qui la propose. Même si, évidemment, rien ne vous empêche d’assister à une masterclass d’écrivain par simple curiosité.

Une masterclass peut durer 1 heure (on sera plutôt de l’ordre de la conférence) ou plusieurs jours (il s’agira d’un rendez-vous régulier entre l’auteur et les élèves). Je trouve que les masterclass en plusieurs séances, avec cours et exercices, sont les plus intéressantes pour progresser sur un point précis.

 

Personnellement, je trouve ce format extrêmement intéressant. Bon ok, je suis une ancienne prof… Mais j’aime bien l’aspect « cours » de la masterclass, qui propose à la fois de la théorie, des exemples et des exercices (lorsqu’elle est menée sur plusieurs séances).

Ça n’est pas pour rien que je vous en propose une sur le blog. J’adore ce format et ce qu’il peut apporter aux gens.

 

La relecture de manuscrit ou expertise littéraire

On va se le dire clairement, lorsque l’on parle de recourir à un conseiller littéraire, c’est à la relecture de manuscrit que l’on pense.

> Petite précision toutefois :

Une relecture de manuscrit n’est pas une simple bêta-lecture. Elle sera beaucoup plus précise. Et surtout beaucoup plus experte, si vous choisissez de faire appel à un vrai conseiller littéraire.

Une relecture de manuscrit poussée implique un travail d’annotation du manuscrit (de tout le manuscrit), ainsi que la rédaction d’une fiche de lecture par le conseiller littéraire. C’est un travail profond sur votre livre, qui va pointer la moindre de ses faiblesses.

Pour l’avoir testée une fois, je peux vous dire qu’une vraie expertise littéraire de manuscrit vous pousse dans vos retranchements d’auteur (il faut être préparé à cela).

 

> Deuxième petite précision :

La relecture de votre livre par un expert est un « one shot ». C’est-à-dire que vous allez payer un conseiller littéraire une fois pour une relecture avec annotation. À l’issue de cette relecture de votre manuscrit, il vous fournira votre manuscrit annoté, la fiche de lecture qu’il en aura faite, et il vous accordera sans doute un entretien pour vous faire une synthèse du travail effectué. Mais sa prestation s’arrêtera là.

Si vous souhaitez une seconde lecture de votre livre après correction, vous devrez payer pour une nouvelle prestation.

Si vous avez des questions, des doutes ou des hésitations quelques semaines après votre échange avec ce conseiller littéraire, il ne vous sera plus possible de solliciter la personne pour les lui poser.

Et si vous souhaitez un accompagnement sur la durée, il faudra vous orienter vers quelque chose de plus global, à savoir un coaching complet.

 

 

Le coaching littéraire

Nous en venons au coaching, donc, qui est l’accompagnement en écriture le plus complet (et le plus cher).

Ici, il s’agit de choisir un coach en écriture qui va vous prendre sous son aile durant un long laps de temps. Ce laps de temps sera fixé à l’avance : vous signerez pour un coaching de 6 mois ou de 1 an, durant lequel vous aurez des points réguliers avec votre conseiller littéraire.

 

> Les différentes thématiques d’un coaching littéraire

Selon sa spécialité, le coach littéraire peut vous accompagner sur plusieurs aspects :

– phase préparatoire de votre livre

– écriture

– promotion

– et parfois recherche d’un éditeur (mais dans ce cas, le coach littéraire sortira sa casquette d’agent littéraire).

Si vous voulez un accompagnement de A à Z pour votre roman, assurez-vous que votre conseiller littéraire propose tous ces aspects dans sa prestation. Si vous ne souhaitez être accompagné que sur l’un des aspects, c’est également possible.

 

> Les avantages du coaching littéraire

Les avantages de cette formule tiennent à son suivi :

– Le coaching littéraire permet de garder le cap tout au long du projet.

– Le coaching vous aide à circonscrire l’écriture de votre livre dans un laps de temps donné.

– Une autre personne que nous connait notre roman sur le bout des doigts. Et cette personne va tout faire pour nous aider à accoucher de la meilleure version possible de notre histoire.

 

> Les inconvénients du coaching littéraire

Les inconvénients de l’accompagnement par un coach en écriture sont les suivants :

– Le coût est non-négligeable, et il ne nous assure en rien que notre livre sera publié.

– Il ne faut pas se planter au moment de choisir son coach en écriture, car l’enjeu est gros.

 

La formation en écriture

Il s’agit d’un programme complet (je parle ici des formations de type « Écrire un livre de A à Z »), mais pas forcément individuel ou adapté à la spécificité de votre projet.

La formation en écriture est souvent un mix entre masterclass d’écriture et coaching en écriture. Ceci dit, il existe différents types de formations en écriture, qui doivent chacune avoir leurs particularités.

Une formation en écriture est composée de cours pour expliquer la technique et donner des conseils tout au long du projet d’écriture.

À ces cours peuvent s’ajouter (mais ça n’est pas obligatoire) des coachings communs où le groupe d’élèves se retrouve pour poser ses questions au formateur. Ainsi qu’un peu de coaching individuel (mais là encore, ça n’est pas une obligation). Il ne faut d’ailleurs pas vous attendre à bénéficier d’une lecture critique de votre roman en vous engageant dans une formation en écriture.

 

Dans certains pays, les formations à l’écriture en présentiel sont fréquentes. En France, beaucoup moins.

Par contre, ces dernières années, on en a vu fleurir à profusion sur Internet (tout comme les coachs littéraires qui les proposent).

Si comme moi, vous vous intéressez à l’écriture, vous devez régulièrement voir apparaître des propositions de formations en écriture dans votre fil Facebook (c’est une histoire d’algorithme, j’imagine que vous le saviez).

En termes de prix, de contenu, d’expertise et de durée, on voit de tout. Si bien qu’il est souvent difficile de se repérer dans cette profusion d’offres de formations.

 

Voilà, je pense vous avoir fait un panorama à peu près complet de ce qui existe en matière de conseil en écriture. Cela vous laisse un large choix.

 

Masterclass d'écriture

 

Les différents types de conseillers littéraires

Abordons maintenant les différents types de conseillers littéraires. Eh oui… là encore, il y a des choses à dire (mais comme je vous ai promis un article sans polémique ni jugement, je vais essayer d’être la plus neutre possible… pas facile, je sais).

 

Une offre pléthorique

Si vous avez déjà fait des recherches pour trouver un conseil littéraire sur Google, vous l’aurez constaté : les experts en écriture ne manquent pas.

Je vous avoue que je n’ai pas parcouru toute la galaxie googlesque pour vous dresser une typologie de toutes les personnes qui donnent des conseils en écriture.

Déjà parce que ça prendrait un temps fou. Et ensuite, parce que depuis que j’ai lancé le blog, j’ai décidé de ne plus aller voir ce qui se faisait ailleurs en matière de conseil en écriture, car je ne voulais pas être « influencée » d’une manière ou d’une autre par les contenus des autres.

J’ai toutefois repéré 4 types de personnes qui se présentent comme conseillers littéraires (ou coach en écriture, ou coach littéraire, vous avez saisi l’idée). Ou en tout cas, qui se proposent de vous accompagner dans le travail d’écriture de votre livre.

 

L’auteur débutant

L’auteur débutant a écrit un ou plusieurs livres. Il dit avoir visé l’édition traditionnelle, sans succès, mais persévère sans se décourager. Ou bien, il a choisi l’auto-édition ou l’édition à compte d’auteur (c’est-à-dire un mode d’édition où l’auteur paye pour faire éditer son livre, pour faire simple) comme solution de repli. Parfois, il dit préférer l’auto-édition au système traditionnel.

Il a un blog dédié à l’écriture où il publie régulièrement des articles sur le sujet. Il fait part de l’avancée de la rédaction de son roman en cours, partage ses essais, ses découvertes, ses erreurs, etc. tout au long du processus. Il est aussi présent sur les réseaux sociaux, il peut avoir une newsletter, etc.

Son blog lui sert à partager sa passion pour l’écriture, mais également à construire une communauté susceptible de lire ses livres, voire même d’être repéré par un éditeur (ou de pouvoir dire à un éditeur qu’il est suivi par une communauté de lecteurs).

En général, vous trouverez une rubrique consacrée à ses écrits sur son site et vous trouverez ses livres auto-édités sur les plateformes adhoc.

 

L’auteur aguerri

J’avoue, je commence à me situer dans cette catégorie. Car j’ai écrit quelques livres, et surtout parce que j’ai été publiée par des maisons d’édition. J’avoue aussi que sans cette reconnaissance du milieu éditorial, je ne me sentirais pas « auteure » (mais c’est très personnel).

L’auteur aguerri, donc, a publié plusieurs livres qui ont trouvé un public assez nombreux. S’il a publié en auto-édition, il a des scores de ventes très honorables, de bonnes (et nombreuses) critiques de lecteurs. Ce qui lui donne une marge de manœuvre confortable auprès des maisons d’édition.

Il peut animer des ateliers d’écriture, ou être sollicité pour faire des interventions scolaires, voire même des conférences. Il a déjà un peu de bouteille dans le métier, et un public (qui dépasse largement le cercle de ses proches). Parfois, il aura même quitté son travail salarié pour ne se consacrer qu’à des activités littéraires.

Il est possible qu’il ait un site d’auteur en plus d’un blog dédié à l’écriture. Ou un seul site sur lequel il parle à la fois de son activité littéraire, de ses prestations de conseil en écriture, etc. Il est sans doute présent sur les réseaux sociaux (mais il n’y parle pas forcément de ses prestations de conseil).

Les auteurs aguerris ont l’expérience de l’écriture.

 

Le lecteur de maison d’édition

Il s’agit d’un conseiller littéraire plutôt discret. Le lecteur de maison d’édition a travaillé ou travaille encore pour les éditeurs traditionnels. Son travail de lecteur (ou de lectrice, car il y a beaucoup de femmes dans cette profession) consiste à faire une lecture approfondie des manuscrits reçus par les maisons d’édition pour détecter ceux qui auraient un potentiel.

Leur prestation pour les maisons d’édition donne systématiquement lieu à une fiche de lecture qui respecte un certain nombre de critères.

Ils n’ont jamais (ou presque jamais) écrit de livre, mais ils disposent d’une certaine expertise littéraire, connaissent les codes éditoriaux, et savent détecter ce qui ne plaira pas dans un manuscrit. Ils sont souvent exigeants dans leur lecture et attentifs à la qualité des manuscrits qu’ils reçoivent.

Ils ont souvent un site vitrine où ils présentent leur parcours, leurs références et leurs prestations.

 

L’ancien éditeur

Il arrive que d’anciens éditeurs (ou éditrices, là encore, n’oublions pas les femmes) quittent le milieu éditorial mais continuent à proposer leurs compétences en marge des maisons d’édition. Ils aident les écrivains à améliorer leur manuscrit avant qu’ils ne les soumettent à leurs anciens confrères.

Leur expérience leur permet de repérer les pépites, et de débusquer les faiblesses d’un manuscrit. Ils sont exigeants et pointus.

Les conseillers littéraires qui ont évolué dans le milieu éditorial ont souvent gardé un contact étroit avec celui-ci. Il leur arrive parfois de proposer des prestations d’agents littéraires en plus de leurs conseils en écriture et de leurs relectures de manuscrits.

Comme les lecteurs de maison d’édition, ils ont souvent un site vitrine sur lequel on retrouvera leurs prestations, références, parcours, etc. Mais peu de conseils en écriture ou de technique littéraire.

 

Voilà un petit panel de ce que vous pouvez trouver sur le marché du coaching en écriture.

 

 

Juger son conseiller littéraire sur pièce

Ok, je vous vois venir… Vous allez me dire que c’est bien gentil de vous faire un panorama neutre des différents types de coachs que l’on peut croiser. Mais que ça ne vous aide pas tellement à faire le tri, et à choisir le vôtre (si jamais vous aviez envie de suivre les conseils ou de vous offrir les prestations de l’un d’entre eux).

Certes.

 

La liste impossible

Ne comptez pas sur moi pour vous vous faire une liste des coachs en écriture à éviter, ni de ceux que vous pouvez suivre les yeux fermés. Ça me serait impossible techniquement et éthiquement (oui, je tiens à garder la vie sauve).

Par contre…

Je peux vous donner un conseil : jugez sur pièce.

Rien ne vous empêche d’aller lire les livres d’un coach en écriture, ou de vérifier les références qu’il affiche.

Et d’ailleurs, plus la somme que vous vous apprêtez à engager est conséquente, plus vous devez vérifier que cette personne sera la bonne pour vous accompagner.

 

Éléments tangibles pour choisir son conseiller littéraire

Voici quelques éléments à vérifier :

– Vérifier que la personne n’a pas été publiée à compte d’auteur, plutôt qu’à compte d’éditeur. Certains jouent sur ce flou en disant qu’ils ont été « publiés ». D’autres créent leur propre maison d’édition, pour se publier et s’affichent éditeurs et auteurs. Ce qui n’aide pas s’y retrouver. Je ne dis pas qu’une édition à compte d’auteur présage du pire mais juste que dans ce cas, seul l’auteur a « validé » la qualité de son propre livre.

– Lire les livres (ou au moins les premières pages) qui ont été publiés pour vérifier que la qualité est au rendez-vous. Il est d’ailleurs de plus en plus possible de lire les premières pages sur les sites des maisons d’édition (c’est le cas des miennes).

– Vérifier que les conseils proposés sur le site ne sont pas copiés sur d’autres sites.

– Tester les conseils et techniques proposées (si le coach en met à disposition sur son site) pour voir s’ils sont pertinents pour votre écriture, ou si vous vous sentez progresser en les suivant.

– Creuser les références fournies. Si vous voyez apparaître quelques noms d’auteurs connus, c’est plutôt bon signe.

– Dans le cas d’une masterclass ou d’une formation, regardez attentivement le programme et le nombre d’heures qui est déployé. Ok, on peut parler pendant des heures pour ne rien dire. Mais une formation qui vous propose de vous apprendre à écrire un roman de A à Z et à en faire la promotion, en 4 heures… c’est peut-être un peu light (pour comparaison, ma masterclass qui montre comment passer d’une idée de roman à un plan ultra-détaillé fait plus de 7 heures).

– Dans le cas d’une prestation de coaching ou d’expertise littéraire, assurez-vous lors du devis, que tout est bien clair (nombre de séances, durée de l’entretien, longueur de la fiche de lecture attendue, degré de précision de l’accompagnement ou de la relecture, etc.).

– Avant de vous engager sur une grosse prestation, vous pouvez également faire un test sur un échantillon. Par exemple, en demandant la bêta-lecture d’une nouvelle ou d’un texte court, avant de partir sur la relecture détaillée d’un manuscrit de 300 pages. Cela va vous demander de dépenser un peu d’argent, certes, mais au moins vous saurez où vous mettez les pieds.

– Suivre la personne sur les réseaux sociaux, si elle en dispose. Cela vous permettra également de voir si ce qu’elle propose vous convient.

– Si un conseiller littéraire vous dit avoir travaillé dans une maison d’édition, demandez-lui de quelle maison d’édition il s’agissait.

 

Choisir un conseiller littéraire est aussi une question d’affinité

Choisir un conseiller littéraireUne dernière petite chose pour vous aider à choisir un conseiller littéraire : ne vous engagez pas avec une personne pour laquelle vous ne ressentez pas d’affinités.

C’est l’avantage des gens qui ont des blogs, des réseaux sociaux et des livres publiés. On a tout ce qu’il faut sous la main pour savoir si on est sur la même longueur d’ondes ou pas.

Si vous écrivez de la science-fiction, vous vous dirigerez assez naturellement vers une personne qui aime ce genre et qui le connaît bien. Si votre futur(e) coach affiche ses coups de coeur littéraires et qu’ils sont similaires aux vôtres, ça sera plutôt bon signe.

Si votre objectif est d’être publié par un éditeur, vous vous adresserez à une personne qui connaît le milieu de l’édition traditionnelle, plutôt qu’à un spécialiste de l’auto-édition (et vice versa).

Si vous souhaitez booster votre communication d’auteur en vue du lancement de votre roman à paraître, vous choisirez un auteur dont vous avez particulièrement aimé le plan marketing lorsqu’il a lui-même publié son dernier livre.

Si vous avez besoin d’un accompagnement pointu mais bienveillant, vous vous détournerez peut-être d’un coach en écriture qui affiche un franc-parlé un peu trop direct, parce que vous pressentez que cela pourrait vous décourager. Mais si au contraire, vous sentez que vous avez besoin d’un avis sans concession ni emballage, quitte à être un peu bousculé, vous irez vers ce type de personnalité.

Et c’est ok.

On a chacun ses affinités. Il faut juste trouver quelqu’un avec qui vous vous sentez en confiance pour travailler sur votre prochain roman. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a un large choix en matière de conseil en écriture… vous devriez donc trouver votre bonheur.

 

 

  • 7
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez v​otre KIT DE DÉMARRAGE pour écrire un roman !