Service presse d'un livre

Le service presse d’un livre, comment ça se passe ?

Bienvenue à nouveau sur Fais-en un livre ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute profiter de votre kit de démarrage pour écrire un roman. Ce kit contient des fiches pratiques pour organiser vos idées, ainsi qu'un outil pour planifier l'écriture de votre roman. cliquez ici pour le télécharger gratuitement ! 🙂

Y’aurait moyen de le recevoir en SP ? Voilà une phrase que vous entendrez (ou lirez) peut-être, lorsque vous publierez un livre. Cool, me direz-vous, mais un SP, qu’est-ce que c’est ? Hum, d’accord, si vous ne gravitez pas dans la blogosphère littéraire et si vous ne travaillez pas régulièrement avec des chroniqueurs culturels, il se peut que le terme vous soit inconnu. Surtout si vous êtes publié pour la première fois. Alors le SP, ou service presse d’un livre, qu’est-ce que c’est ? Comment ça se passe ? Est-ce que ça fait mal ? Promis, à la fin de cet article, cette pratique occulte n’aura plus aucun secret pour vous !

 

Le service presse en quoi ça consiste ?

Le service presse, aussi connu sous l’acronyme SP, est une des étapes de la promotion d’un livre. Cela consiste à sélectionner une liste de médias, de libraires et de blogs influents auxquels l’attaché de presse de la maison d’édition va envoyer un exemplaire du livre, ainsi qu’un communiqué de presse.

L’objectif est évidemment d’aider à faire connaître le livre en le mettant entre les mains de personnes susceptibles de l’aimer et ensuite d’en parler à d’autres personnes. Lorsqu’un éditeur envoie un livre en service presse, il espère que la personne qui le recevra le lira et en fera une chronique ou un article, laissera un commentaire positif sur le site d’Amazon ou de la Fnac, ou de Babelio (mon chouchou), etc.

Mais attention, il n’y a aucune obligation pour le destinataire d’un service presse de faire une chronique, et encore moins de mentir en disant qu’elle a adoré le livre, si ce n’est pas le cas.

Service presse d'un livre

À quel moment est envoyé le service presse ?

En général, le fichier destiné à un envoi en service presse est préparé quelques semaines avant la sortie du livre. Mais les enveloppes ne partiront que quelques jours avant la date de parution, voire même le jour de la publication.

Les chroniques et les articles commencent à apparaître quelques jours après, dans le meilleur des cas.

Pour ma part, j’ai constaté qu’il fallait attendre 2 à 6 semaines après la sortie du livre pour commencer à avoir des retours de blogueurs ou de journalistes sur mes romans. Ce qui est une bonne chose, cela laisse le temps au livre de s’installer et évite d’avoir 15 chroniques durant la même semaine, puis ensuite, plus rien.

Blog littéraire

À qui sont envoyés les livres ?

Historiquement, les services presse des livres étaient envoyés… à la presse. Aux journalistes littéraires et culturels, évidemment. Et aux médias locaux, lorsque l’auteur du livre habite en Province.

Depuis quelques années, les blogs littéraires et les comptes Instagram dédiés à la lecture ont pris un essor considérable. Certains blogueurs littéraires sont de véritables influenceurs. Leurs conseils de lecture et coups de coeur littéraires sont suivi par leurs fans, surtout si ces derniers se reconnaissent dans les valeurs et la sensibilité du blogueur.

Si bien que désormais, les services presse sont envoyés à de nombreux blogueurs.

Attention cependant, les éditeurs sont vigilants quant aux contacts qu’un auteur souhaitera ajouter à son fichier d’envoi. Si le blog ou compte Instagram est peu suivi et peu actif, il y a peu de chance que qu’il se retrouve dans les envois en service presse. Quand on sait qu’un envoi en SP coûte en moyenne 10€ (envoi d’un exemplaire qui ne sera pas vendu + frais d’envoi), on ne peut pas leur en vouloir d’être un peu regardants. D’ailleurs, certains ont parfois recours à un service presse sous format numérique pour réduire ce coût.

 

Faire connaître son livre

Est-ce que ça aide vraiment à faire connaître son livre ?

Oui ! Définitivement oui !

Sinon, la pratique ne serait pas aussi répandue…

Cela apporte une visibilité certaine à votre livre dès les premières semaines après sa parution. Cela vous permettra de bénéficier de quelques avis sur les sites visités par les lecteurs. Et vous donnera un peu de matière pour alimenter votre communication sur votre propre blog d’auteur ou sur vos réseaux sociaux.

Concrètement, cela aide vraiment à faire connaître un livre, pour peu que celui-ci soit apprécié. La règle est la même que pour des lecteurs normaux : si votre livre n’est pas bon, il ne faudra pas espérer grand-chose du service presse. Je dirais même qu’un destinataire de service presse, même s’il a la plume facile, est un lecteur plutôt exigeant.

 

Service presse d'un livreVoilà, vous en savez un peu plus sur ce fameux SP, qui semble parfois un peu mystérieux à ceux qui ne connaissent pas les rouages de l’édition et de la promotion des livres. Sachez que si vous avez la chance d’être édité par une maison d’édition, alors vos interlocuteurs seront parfaitement rodés à l’exercice du service presse et que cette étape se passera sans encombre pour vous (surtout si comme moi, vous devez être absent au moment du lancement de votre livre…).

 

 

 

 

  • 6
    Partages

2 commentaires

    • Cécile

      Bonjour Tàmara,
      En principe, ce sont les services marketing des maisons d’édition qui gèrent les demandes de service. Pour les contacter, il faut se rendre sur le site web de la maison d’édition, dans la rubrique contact. Il est également possible de passer par les réseaux sociaux : si la maison d’édition est présente sur Instagram ou Facebook par exemple, vous pourrez envoyer un petit message privé pour solliciter un SP. La plupart du temps, la personne qui gère les réseaux sociaux d’une maison d’édition appartient d’ailleurs au service marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez v​otre KIT DE DÉMARRAGE pour écrire un roman !