Fiche personnage modèle

Fiche Personnage | Le Modèle que les Pros vont vous Envier !

Les modèles de fiche personnages fourmillent sur Internet. Je ne doute pas que vous en ayez déjà trouvé quelques-unes. Ce que j’ai remarqué, c’est que la plupart du temps, elles ne se consacrent qu’aux informations de base. Ce qui les rend un peu banales (voire même inefficaces). Pour être vraiment utiles au travail d’écriture d’un roman, votre fiche personnage devra s’enrichir de caractéristiques très travaillées. Une bonne fiche personnage, c’est de l’or en barre ! Bonne nouvelle, je vous ai concocté un modèle digne des professionnels de l’écriture. Accrochez-vous bien, parce que ça va dépoter !

 

Les fiches personnages servent tout au long de l’écriture d’un livre

On croit souvent que la fiche personnage n’est utile qu’au tout début d’un projet d’écriture et qu’ensuite, on ne la ressortira plus jamais. C’est sans doute la raison pour laquelle certains auteurs de romans ont tendance à la négliger un peu. Pourtant, lorsqu’elle a été bien conçue (et le modèle que je vais vous fournir vous y aidera), la fiche personnage servira tout au long de la création de votre roman.

 

Lors de la récolte d’idées

C’est effectivement, lors de la phase de récolte d’idées que la fiche personnage est la plus utile. Elle offre en effet deux avantages :

– Vous permettre une première organisation de vos idées. Cette étape vient compléter de façon très efficace le travail de récolte d’idées que vous avez entamé.

– Vous aider à booster votre créativité (nous le verrons un peu plus bas) et surtout à créer de bons personnages. Oui des personnages attachants que l’on reconnaît dès les premières lignes d’un chapitre et qui ne vous quittent pas une fois que vous achevez votre livre.

 

Au cours de l’écriture du livre

Beaucoup d’apprentis écrivains pensent que l’étape de la fiche personnage est une simple formalité à laquelle il faut s’astreindre avant de passer aux choses sérieuses. Ils remplissent des fiches personnages sommaires, les collent dans un dossier, et s’empressent de les oublier.

Bon, on peut s’en sortir sans, bien sûr. Mais ça serait se passer d’un outil vraiment puissant pour la rédaction de votre livre. Un oubli, une panne d’idée, une difficulté à reprendre le fil de votre écriture après une période d’absence… les occasions sont nombreuses de se replonger régulièrement dans les fiches personnages.

 

Lors de la phase de correction

Alors là, je crois que je vais vous livrer une astuce que même certains écrivains chevronnés n’utilisent pas.

Si vous souhaitez booster la phase de correction de votre manuscrit et la rendre vraiment efficace, relisez vos fiches personnages avant de vous lancer. Relisez-les consciencieusement et notez les points différenciants de vos personnages, ce qui les rend uniques et attachants.

Faites-vous ensuite une relecture spéciale où vous ne vous focaliserez que sur ces aspects : est-ce que la façon de parler de ce personnage est bien présente dans tout le livre ? Est-ce que la réaction de tel autre personnage est cohérente par rapport à son parcours ?

Vous verrez que cela vous aidera à être vraiment efficaces.

 

Les informations de base d’une fiche personnage

Bon, j’imagine que vous vous en doutez : votre fiche personnage doit comporter certains éléments de base, sans quoi elle ne servirait évidemment à rien.

 

L’identité du personnage

C’est un peu la carte d’identité de votre personnage. Son nom, son prénom, son âge, son lieu d’habitation, son travail, ses origines, etc.

Vous voyez lorsque vous vous présentez à un inconnu dans une soirée ? Voilà, les infos de base, histoire de vous connaître un peu.

Évidemment, selon ces informations, certains axes de travail commenceront à se dessiner : votre personnage a 15 ans, il ne parlera pas de la même manière que s’il en avait 50. Votre personnage travaille dans une boucherie, il vous faudra sans doute aller creuser cet univers pour assurer la vraisemblance de votre roman.

Ça n’a l’air de rien, mais même les informations de base de votre fiche personnage auront une influence sur votre travail d’écriture.

 

Liste des critères liés à l’identité du personnage :

  • Prénom
  • Nom
  • Surnom(s)
  • Age
  • Date de naissance (ou au moins l’année)
  • Origines
  • Événements marquants de sa vie (qui peuvent influencer ses décisions ou son comportement)

 

L’aspect physique du personnage

C’est bien sûr ici que vous poserez les éléments qui vous serviront lorsqu’il s’agira de travailler la description de votre personnage. Sa taille, sa corpulence, la couleur de ses cheveux, sa carnation, etc. autant d’éléments auxquels il vous faudra réfléchir.

N’omettez pas les petits détails. Au contraire même : allez chercher les petits détails. Un grain de beauté sur le coin de la paupière, une cicatrice sur la clavicule, un tatouage, une verrue… tout ce qui vous vient en tête constitue une matière première essentielle pour construire votre roman.

Au besoin, inspirez-vous de personnages réels ou de célébrités.

Lorsque j’ai créé le personnage de Clémence (dans mon premier roman, Vladimir et Clémence), j’avais une idée très précise de ce à quoi elle ressemblerait. Pour moi, elle était la sœur jumelle de Zooey Deschannel. J’étais même allée jusqu’à faire un moodboard pour vraiment m’imprégner de son style. Cette information a d’ailleurs été capitale à l’illustratrice, lorsqu’elle a dû se mettre au travail.

 

Liste des critères liés à l’apparence du personnage :

  • Cheveux
  • Yeux
  • Carnation
  • Taille
  • Corpulence
  • Voix
  • Signe(s) distinctif(s)
  • Types de vêtements & accessoires
  • Allure générale

 

Si vous creusez suffisamment ces informations de base, vous aurez déjà de la matière pour travailler vos personnages. La plupart des fiches personnages s’arrêtent là. Mais ça n’est rien à côté de ce que vous aurez en prolongeant un peu l’effort. Soyez plus tenaces et enrichissez vos personnages avec les éléments suivants. Croyez-moi, cela fera une vraie différence.

 

Ces informations qui permettent de créer de bons personnages

Lorsque vous avez les informations de bases de votre fiche personnage, vous disposez d’une sorte de squelette. Ça n’est pas rien, mais il va falloir venir lui donner un peu de chair. Sans quoi il ne se distinguera pas des autres protagonistes, et il ne tiendra pas debout tout seul.

Et surtout vous ne le doterez d’aucun élément permettant à votre lecteur de s’attacher à lui (ou de le détester, ce qui est aussi important). Autrement dit, vous n’aurez pas réussi à créer un bon personnage.

 

Les traits de personnalité du personnage

Qu’est-ce qui fait que votre meilleur ami est votre meilleur ami ? Qu’est-ce que vous aimez chez lui ? Si ce n’est son incroyable personnalité, étrange mélange de ses qualités et de ses défauts.

Qu’est-ce qui fait que vous détestez cette collègue qui ne vit que pour critiquer tout ce qui se trouve à sa portée ? Oui… il s’agit bien d’une histoire de personnalité.

Bonne nouvelle : plus vous prendrez le temps de donner de la personnalité à vos personnages, plus ils seront faciles à travailler dans le roman. Car cela vous permettra d’agrémenter certains dialogues ou descriptions avec des éléments qui auront un peu d’aspérités.

Dans la fiche personnage que j’ai insérée dans votre « kit de démarrage pour écrire un roman », j’ai listé pas moins d’une vingtaine d’items permettant de doter votre personnage d’une personnalité en béton armé.

Je vous invite à télécharger (si ce n’est déjà fait) ce kit de démarrage, qui vous sera on ne peut plus utile pour préparer votre travail d’écriture.

 

L’histoire des personnages

Un autre élément qui donnera de l’épaisseur à vos personnages et qui vous aidera à poser des bases solides pour votre roman, c’est leur histoire personnelle.

Qui sont-ils ? Qu’ont-ils vécu avant que le roman ne commence ? D’où viennent-ils ?

Tous ces éléments vous permettront d’expliquer les intrigues principales et sous-jacentes de votre roman.

Ils vous aideront également à construire des dialogues vraiment percutants, le moment venu.

 

Les relations des personnages entre eux

Si vos personnages ont une histoire personnelle, il y a fort à parier qu’ils ont également déjà des connexions les uns avec les autres. Pas forcément tous, mais certains se connaissent déjà, vivent ensemble, se sont aimés ou se détestent, etc.

Il est très important de penser toutes ces interactions avant de démarrer l’écriture d’un roman. Elles vous ouvriront des portes inimaginables pour donner de la consistance à votre récit. Elles vous permettront de déployer des histoires secondaires en parallèle de votre intrigue principale. Elles viendront ajouter du piment à votre récit.

 

L’évolution du personnage dans l’histoire

Vous avez l’impression d’avoir déjà fait un travail énorme. C’est vrai.

Mais ce n’est pas fini ! Tous les éléments que nous avons vus précédemment constituent le contexte initial de votre roman. Ils vous serviront à placer vos personnages dans une situation de base. Et c’est déjà énorme.

 

Mais profitez-en (maintenant que vous êtes lancés) pour réfléchir au destin que vous réservez à vos personnages. C’est une partie clairement jouissive pour un écrivain, puisque c’est là qu’il peut commencer à décider de tout ce qu’il fera subir à ses personnages (et il faudra forcément leur faire subir quelque chose, sinon votre roman n’aura aucun intérêt pour votre lecteur).

Pourquoi y réfléchir si tôt dans le travail ? Parce qu’il n’est déjà plus si tôt que cela, même si vous ne vous en rendez pas forcément compte.

Et surtout, parce que vous ne travaillerez pas votre personnage de la même manière si vous décidez qu’il doit mourir à la fin de 3ème chapitre ou si au contraire vous le destinez à une issue plus joyeuse.

 

À vous de jouer !

Fiche personnage modèleÀ ce stade, j’espère vous avoir convaincus de l’importance de réaliser des fiches personnages consistantes. Normalement vous devriez ne plus tenir en place et avoir envie de vous lancer (comment ça, je me fais des films ?).

Si vous souhaitez vous appuyer sur une base déjà construite, je vous invite à télécharger votre « kit de démarrage pour écrire un roman » (il suffit de remplir le formulaire ci-dessous pour le recevoir). Si vous l’aviez déjà téléchargé… euh, ben… félicitations !

Imprimez une fiche pour chacun de vos personnages. Et remplissez-les avec le maximum d’éléments possibles. Je vous conseille d’entamer ce travail à un moment où vous aurez un peu de temps devant vous. Car, vous vous en apercevrez très vite, cet exercice est un excellent booster de créativité.

 

Vous avez envie de compléter cet article avec des choses auxquelles je n’aurais pas pensé ? Vous souhaitez partager votre expérience en matière de création de personnage ? Vous avez envie de me remercier pour cette super fiche personnage que je vous ai concoctée (oui, bon…) ? Laissez-moi un petit commentaire, ça pourrait aider quelqu’un à avancer sur son projet.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez v​otre KIT DE DÉMARRAGE pour écrire un roman !